[øRø] ? – Florian Clerc
Être vivant / Peintre / Plasticien / Performeur

« Je suis heureux ; E, R, E », peut-on entendre dans le film de Robert Zemeckis « Qui veut la peau de Roger Rabbit »

Mon travail, à travers la peinture, le dessin, le collage ou encore la performance, se construit sur un éternel va et vient entre construction et destruction, entre amour et haine, finesse et grossièreté.

Croiser des regards sereins, exploser des écrans, anéantir la publicité, briser les normes mises en place pour nous assister dans notre peine de vivre, tels sont mes fantasmes.

En attendant, je pourrais aussi justifier mon travail en énonçant ma démarche personnelle. Celle-ci s’appuierait sans doute sur des notions intellectuelles telles que le geste divin du peintre, les frictions entre individu et environnement, l’enfermement de l’art par les institutions, et surtout la frustration et l’hypocrisie sociale…

Publicités